Le Domaine G&G Bouvet

Le domaine Bouvet en quelques dates

1936
Charles BOUVET, pépiniériste viticulteur livrait ses raisins à une cave coopérative en Savoie.
1982
Gilbert BOUVET, son fils décide de sortir de la cave coopérative pour vinifier et commercialiser lui-même ses vins, jusqu'en 2002, date à laquelle il décède.
2003
Henriette BOUVET, épouse de Gilbert ,vend le domaine qui continue d'être exploité et développé jusqu'à ce jour, dans la continuité du respect des traditions.
2017
Le domaine est acheté par Philippe VIALLET

La famille Bouvet

Etant pépiniéristes, la famille BOUVET a planté la totalité du Domaine sur les meilleurs coteaux avec un choix de plants et de porte-greffes permettant à ce jour d’avoir des vignes d’une moyenne d’âge de 50 ans , produisant de très belles qualités de raisins.

Vignes domaine Bouvet
Vignes domaine Bouvet

Le domaine

Situées sur des coteaux d’éboulis argilo-calcaires qui donnent aux ceps tout leur caractère, les différentes parcelles du domaine sont plantées de cépages variés. Certains sont très anciens, nés en Savoie où la tradition viticole remonte à l’époque Romaine, et présents exclusivement dans ce petit bout du monde…

Les crus représentés

Les crus représentés :

  • Chignin Bergeron
  • Chignin
  • Roussette Cru Monterminod
  • Savoie Blanc
  • Mondeuse
  • Mondeuse Cru Arbin Pinot
  • Gamay rouge
  • Gamay rosé
  • Crémant Savoie
Grappe domaine Bouvet

La démarche HVE

La démarche HVE a été mise en place depuis février 2012 par le ministère de l’agriculture à l’issue du grenelle de l’environnement.
Elle prend en compte la gestion de la biodiversité sur l’exploitation, la préservation de la ressource en eau et la réduction des intrants – engrais et produits phytosanitaires  .

Elle permet de ne pas sacrifier le potentiel de production tout en préservant l’environnement.
La mention “Haute Valeur Environnementale” atteste les exploitations qui :
• Encouragent la biodiversité afin d’offrir un réseau complémentaire aux cultures
• Préservent la vie des sols pour maintenir le vivant et la fertilité des parcelles
• Développent des synergies positives avec l’environnement naturel des cultures
• Favorisent le développement d’une faune utile, dont les précieux pollinisateurs


Grâce à ces pratiques agro écologiques, les exploitations de “Haute Valeur Environnementale” développent naturellement une faible dépendance aux intrants, ouvrant les perspectives prometteuses d’une agriculture plus autonome vis-à-vis des engrais, de l’irrigation et des produits de traitements.

Le logo “Haute Valeur Environnementale” – sigle HVE – atteste de l’excellence environnementale de domaines et exploitations qui remettent la nature et l’agronomie au centre de l’activité agricole.